The Internets

flux & contenux

Archive pour ‘COICA’ tag

[->] Blocage/censure : L’examen de la loi COICA reportée aux Etats-Unis

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

1 octobre 2010 à 6:30

[Express] Tim Berners-Lee et l’accès à Internet

Laissez un commentaire

Un « fléau ». Ainsi Tim Berners-Lee a qualifié et dénoncé la « vague de législations qui entendent donner aux gouvernements et aux fournisseurs d’accès le droit et le devoir de déconnecter les gens » rapporte un communiqué de l’AFP, pointé par PC Inpact. A l’occasion d’une conférence à la Royal Society à Londres (Royaume-Uni), le « père du world wide web » a notamment mis en garde contre les lois « anti-piratage ».

En réaction au projet de loi américain COICA (Combating Online Infringements and Counterfeits Act) qui prévoit le blocage de listes noires de sites par les registrars et FAI, il a par ailleurs déclaré que « nulle personne ou organisation ne doit être privée de sa capacité à se connecter librement aux autres sans respect de la loi, de la présomption d’innocence jusqu’à preuve du contraire. Ni les gouvernements ni les sociétés ne devraient être autorisés à utiliser la déconnexion d’Internet comme un moyen de favoriser arbitrairement leurs propres objectifs ».

Alors que la pétition Stop the Internet Blacklist contre la COICA, que Tim Berners-Lee soutient, a déjà recueilli 50.000 signatures, 87 pionniers d’Internet ont hier adressé une lettre ouverte à la Commission judiciaire du Sénat américain afin de déclarer leur opposition à la loi.

Par Astrid Girardeau

29 septembre 2010 à 11:20

[->] Le Grand Firewall… des Etats-Unis ?

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

28 septembre 2010 à 14:18

[ExPress] La liberté de se connecter, pour les autres

Laissez un commentaire

Patrick Leahy est l’un des sénateurs américains derrière le COICA (Combating Online Infringement and Counterfeits Act). Projet de loi qui vise à faire fermer, ou à défaut bloquer, tout site identifié comme contrefacteur ou portant atteinte à la propriété intellectuelle. TechDirt rapporte une déclaration faite par ce dernier, il y a quelques mois devant le Sénat américain, dans laquelle il condamne fermement la censure et l’entrave à la liberté d’expression sur Internet. La censure de l’information en ligne est « l’un des défis les plus urgents » posés par l’Internet déclarait-il.

Aussi le sénateur de se dire alors « très heureux » qu’Hillary Clinton ait réaffirmé l’engagement des Etats-Unis pour l’ouverture et la liberté d’expression sur Internet. Il fait référence au célèbre « Internet Freedom » de janvier dernier. Dans ce discours, l’actuelle secrétaire d’Etat des Etats-Unis disait que la lutte contre l’atteinte à la propriété intellectuelle « ne doit pas devenir une excuse pour les gouvernements pour violer systématiquement les droits et la vie privée ». Aussi, elle défendait la « liberté de se connecter », soit expliquait-elle « l’idée que les gouvernements ne devraient pas empêcher les gens de se connecter à Internet, à des sites Web, ou les uns aux autres ».

« COICA envoie au monde le message que les États-Unis approuvent la censure unilatérale d’Internet », a réagi hier l’EFF (Electronic Frontier Fondation).

A lire sur : Patrick Leahy Against Internet Censorship In Other Countries, But All For It At Home (Tech Dirt) et Source
Et sur : Censorship of the Internet Takes Center Stage in « Online Infringement » Bill (EFF)

Par Astrid Girardeau

22 septembre 2010 à 15:36

[ExPress] Des législateurs US veulent le pouvoir de fermer des sites « pirates » du monde entier

Laissez un commentaire

Hier, un groupe de sénateurs américains a déposé un projet de loi qui donnerait au Département de la Justice des Etats-Unis le pouvoir de fermer des sites de partage de contenus protégés par la propriété intellectuelle. Que le site soit localisé (plus exactement son nom est enregistré) aux États-Unis ou dans un autre pays du monde (comme The Pirate Bay). Cette loi — The Combating Online Infringement and Counterfeits Act (pdf) –, permettrait au Département de la Justice de lancer une action civile afin de faire constater par la cour qu’il s’agit d’un site « pirate » et obliger le registrar ou registre à fermer le nom de domaine.

Si le site est enregistré en dehors des Etats-Unis, la loi permettrait d’obliger les fournisseurs d’accès Internet à empêcher l’accès au site ou des systèmes de paiement à bloquer toute transaction. Selon le sénateur Orin Hatch (R-Utah) la nouvelle législation est nécessaire parce qu’Internet est « devenu un outil pour les voleurs en ligne pour vendre des produits contrefaits et piratés » qui se font des « centaines de millions de dollars » sur le dos de la propriété intellectuelle américaine. La MPAA (Motion Picture Association of America) et la RIAA (Recording Industry Association of America) ont applaudi l‘initiative.

A lire sur : Lawmakers want power to shut down ‘pirate sites’ (Cnet)
Et sur : Bill Would Give Justice Department Power to Shutter Piracy Sites Worldwide
Et sur :
US Senators Propose Bill To Censor Any Sites The Justice Depatement Declares ‘Pirate’ Sites, Worldwide (Tech Dirt)
Source : “Combating Online Infringement and Counterfeits Act,” (pdf)