The Internets

flux & contenux

Archive pour ‘Royaume Uni’ tag

[Actu] Affaire Phorm : Bruxelles saisit la Cour de justice de l’UE

Laissez un commentaire

La Commission Européenne a annoncé saisir la Cour de justice de l’UE d’un recours contre le Royaume-Uni pour la non-conformité de sa législation sur la confidentialité des communications électroniques (protection de la vie privée et des données personnelles) avec les règles communautaires. Cela fait suite à l’utilisation par des fournisseurs d’accès Internet anglais de la technologie Webwise de la société américaine Phorm. Un système, basé sur du Deep packet Inspection (DPI), qui inspecte et analyse la navigation des internautes à des fins de publicité comportementale.

« Imaginez que les services postaux ouvrent vos lettres pour en analyser le contenu, puis vous envoient du courrier-déchet selon vos intérêts. La plupart des gens seraient horrifiés. Pourtant, certains des plus importants FAI du Royaume-Uni planifient des procédures portant encore plus atteinte à la vie privée. Ils enregistreront les détails de toutes les recherches en ligne que vous faites et de toutes les pages Web que vous consultez, seulement pour vous transmettre en ligne des annonces ciblées«  écrit Richard Clayton de la Foundation for Information Policy Research (FIPR).

-> Lire la suite sur Owni

Par Astrid Girardeau

2 octobre 2010 à 19:27

[ExPress] Bridage et transparence par Virgin Media

avec un commentaire

En 2008, Virgin Media annonçait vouloir brider le trafic BitTorrent pour gérer son trafic en période de pointe. Hier, The Register, pointé par Korben, indique que l’opérateur anglais a publié son nouveau système de limitation de bande passante sur son réseau câblé. Selon le site anglais, cela concerne les protocoles p2p et les newsgroups. Sur son site, Virgin Media précise ainsi les plages horaires durant lesquelles la réduction de bande passante est appliquée, les conditions variant selon le type de contrat de l’abonné (S, X, L, XL, XXL). D’abord en test, ce système devrait être généralisé à tous ses clients d’ici l’été prochain.

A lire sur : Virgin Media introduces P2P throttling (The Register)
Et sur : Faster Upload Traffic Management Table Updated 30th September 2010 (Virgin Media)

Par Astrid Girardeau

1 octobre 2010 à 9:43

[ExPress] Prioriser du trafic serait une «pratique commerciale tout à fait normale » selon Talk Talk

Laissez un commentaire

A l’occasion d’un forum sur la neutralité, les dirigeants de Talk Talk et BT, deux des principaux fournisseurs d’accès Internet (FAI) anglais, ont ouvertement admis qu’ils donneraient la priorité à des applications ou services si les sociétés les payaient pour, rapporte PC Pro. Par exemple si Google était prêt à payer, prioriser YouTube serait une «pratique commerciale tout à fait légitime et normale » a ainsi indiqué Andrew Heaney de Talk Talk.

Selon lui, le concept de la neutralité du net est « un mythe » étant donné que la discrimination de certains trafics, par exemple du p2p aux heures de pointe, est déjà « monnaie courante » aujourd’hui chez les plus importants FAI. Mettant donc sur un pied d’égalité les pratiques relevant de la gestion du trafic et la discrimination/priorisation de certains trafics suite à un accord commercial. « Nous n’avons pas de problème » a t-il indiqué, demandant à l’Ofcom, le régulateur des communications au Royaume-Uni, de s’abstenir de réglementer.

A lire sur : TalkTalk, BT: we’d put iPlayer in the slow lane (PC Pro)

Par Astrid Girardeau

29 septembre 2010 à 15:36

[->] ACS:Law : L’analyse des mails se poursuit

Laissez un commentaire

TorrentFreak continue de décortiquer les mails du cabinet d’avocats anglais ACS:Law. Ce cabinet, dirigé par Andrew Crossley, menace de poursuivre des internautes suspectés de téléchargement illégal, sans l’autorisation des ayants-droit, en leur faisant payer une amende. Le site du cabinet a été attaqué par les Anonymous cette semaine, et une faille a permis d’accéder aux archives des mails, qui ont ensuite été transférés sur The Pirate Bay. Les mails décrivent les pratiques du cabinet très vivement critiquées outre-manche. « Il n’est pas question des droits d’auteur et ou de réduire le piratage (…) la seule chose que nous voyons, c’est l’argent, écrit enigmax de TorrentFreak, qui parle de « nouveau fiasco type MediaDefender.

A lire sur : ACS:Law (Gay) Porn Letters Target Pensioners, Married Men (TorrentFreak)
Et sur : ACS:Law Anti-Piracy Law Firm Torn Apart By Leaked Emails (TorrentFreak)
Et sur: Leaked Emails Reveal Profits of Anti-Piracy Cash Scheme (TorrentFreak)
Et sur : High-Profile, High Damages File-Sharing ‘Conviction’ Was a Farce (TorrentFreak)

Par Astrid Girardeau

27 septembre 2010 à 7:41

[->] Fuite des mails du cabinet d’avocats « anti-piratage » ACS:Law

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

25 septembre 2010 à 15:28

[->] Faire fermer OiNK a échoué, mais a coûté

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

17 septembre 2010 à 15:13

Dans [->]

Tagged with , ,

[->] La riposte graduée anglaise payée par les ayants droit et les FAI

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

15 septembre 2010 à 12:24

[->] L’industrie musicale anglaise appelle à une trêve avec la technologie

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

6 septembre 2010 à 13:38

[->] L’explosion des connaissances vs le droit d’auteur

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

10 août 2010 à 19:10

[->] Collecte de données Wi-Fi : Google obtient l’absolution de la CNIL anglaise

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

2 août 2010 à 11:08

[->] L’activité en ligne des clients du FAI anglais Talk Talk surveillée sans leur consentement

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

27 juillet 2010 à 16:08

[->] « Se concentrer sur les faire prouver que c’était vous [qui avait porté atteinte au droit d'auteur]« 

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

19 juillet 2010 à 23:14

[ExPress] Le Guardian fait le pari de la copie

avec un commentaire

Alors que tous les sites de presse traditionnelle (Times, Le Monde, etc.) retournent vers des versions en ligne payantes (paywall), le Guardian fait un pari contraire, en misant sur la copie et la syndication, rapporte le site Fast Compagny. Dans le cadre de son projet Open Platorm, le journal anglais propose ainsi; depuis la semaine dernière, un plug-in WordPress permettant à chacun (utilisant WordPress) de recopier gratuitement ses articles sur son propre blog.

Cet outil de syndication, que nous n’avons pas testé, permet de recevoir le flux des contenus publiés par le Guardian directement dans l’interface d’administration de son blog. Il est alors possible de sélectionner un par un les article(s) que l’on souhaite diffuser.

Quelques règles encadrent toutefois cette re-publication gratuite. Tout d’abord, il faut s’inscrire pour obtenir un code d’accès. Ensuite, les articles doivent être publiés dans leur exacte version originale : les contenus (textes, images et liens) ne doivent pas être modifiés ou supprimés. Enfin, pour monétiser le système le Guardian mise sur la re-publication également de la publicité. Ainsi, les publicités et outils de mesure de performance (« performance tracking »), qui sont intégrés au flux, ne doivent pas être supprimés. Le blogueur a la possibilité d’ajouter son propre commentaire à l’article, et ses propres publicités.

« C’est une expérience tout à fait audacieuse de la part de la publication, commente Fast Company. Alors que d’autres sources traditionnelles d’actualités sont effrayées par le grand, méchant Internet, le Guardian essaie une approche « prendre le taureau par les cornes », et lance une stratégie anti-paywall. Seul le temps dira si elle est couronnée de succès ».

Sources :
- The Guardian’s News Feed plugin for WordPress (Guardian)
- Blogs as 21st Century Newsies: The Guardian’s Syndication Experiment (Fast Company)
- The Guardian Makes It Super Simple For Blogs To Repost Its Content (Tech Dirt)

Par Astrid Girardeau

13 juillet 2010 à 9:22

[->] Lâchez Microsoft et utilisez Linux pour économiser de l’argent, suggère le ministère anglais de l’économie

avec 2 commentaires

A lire sur : Dump Microsoft, Use Linux to Save Money, U.K. Officials Suggest (Bloomberg BusinessWeek)
Source : Spending Challenge Ideas (HM Treasury)

Par Astrid Girardeau

12 juillet 2010 à 14:12

[ExPress] BT et TalkTalk défient la Digital Economy Act

avec un commentaire

Selon BCC, les deux fournisseurs d’accès Internet anglais BT et TalkTalk ont décidé de « défier » la Digital Economy Act en demandant à la Haute Cour de justice de clarifier la légalité de la loi avant son implémentation.

Cette législation, controversée outre-Manche, et adoptée aux forceps par le parlement avant les élections législatives, concerne principalement la mise en place un cadre réglementaire pour la protection du droit d’auteur sur Internet. L’Ofcom, le régulateur des télécoms au Royaume-Uni, a été chargé d’élaborer un « code de bonne conduite » des FAI. Ce dernier prévoit notamment la mise en oeuvre d’une riposte graduée — identification des IP, lettres d’avertissement allant jusqu’à la limitation de la bande passante et la coupure de l’accès Internet des abonnés ayant enfreint le droit d’auteur — et le blocage de contenus.

Mais ce code ne concerne que les FAI ayant plus de 400.000 abonnés. « Cela met BT, TalkTalk et les autres grands FAI dans une situation désavantageuse », a déclaré Andrew Heaney, directeur exécutif de TalkTalk à BBC. « Cela signifie que nous pourrions avoir de larges pans de clients qui vont migrer vers des FAI plus petits pour éviter d’être détecté ».

Aussi, TalkTalk et BT se demandent si le texte en pourrait pas être en conflit avec la législation européenne. Avec la directive E-commerce qui stipule que les FAI sont de « simples conduits » et ne doivent pas être tenus responsables du trafic qui circule sur leur réseau. Et aussi la directive vie privée et télécommunications pour atteinte aux « droits et libertés fondamentaux » des citoyens.

Par Astrid Girardeau

8 juillet 2010 à 9:47

[->] L’approche de la BBC pour combattre le piratage en ligne

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

6 juillet 2010 à 16:23

[ExPress] Le Royaume-Uni contre les nouvelles infractions pénales prévues par ACTA

Laissez un commentaire

« ACTA ne devrait pas introduire de nouvelles lois ou infractions sur la propriété intellectuelle. Au lieu de cela, elle devrait fournir un cadre pour mieux appliquer les lois existantes » a déclaré un représentant anglais de l’Intellectual Property Office (Office de la Propriété Intellectuelle) au site ComputerActive. « Le Royaume-Uni s’oppose à la création de nouvelles infractions pénales au Royaume-Uni ou dans l’UE par le biais d’ACTA ».

Jim Killock, directeur de l’Open Rights Group, organisation anglaise de défense des droits sur Internet, a déclaré qu’il était heureux que le gouvernement ait clairement exprimé sa position à Computeractive. Mais qu’il fallait rendre cette opposition plus publique et plus claire envers les États-Unis et l’UE. « Ca sera intéressant de voir si cette opposition se traduit lors du prochain round » a-t-il ajouté.

Par Astrid Girardeau

3 juillet 2010 à 17:53

[->] Your Freedom, un site du gouvernement anglais pour abroger les lois inutiles

Laissez un commentaire

A lire sur : Your Freedom (HMG)

Par Astrid Girardeau

3 juillet 2010 à 11:48

Dans [->]

Tagged with ,

[->] 15 euros : coût moyen par visiteur des sites du gouvernement anglais

Laissez un commentaire

Par Astrid Girardeau

28 juin 2010 à 8:22

Dans [->]

Tagged with ,

[ExPress] ACTA, etc. : Une menace pour la créativité

Laissez un commentaire

Un article de l’Université de Leichester (Royaume-Uni) , pointé par l’écrivain et journaliste Glyn Moody, indique que le renforcement du contrôle législatif sur l’utilisation des contenus numériques pourrait étouffer la créativité. Particulièrement chez les plus jeunes.

L’article présente une étude menée par Anthony Avery, chercheur à la School of Education. Selon ce dernier « il y a un risque croissant que la créativité sous forme de mash-ups, remixs et parodies soit étouffée par les producteurs de contenu ». Et que la « ligne très dure contre toute forme de violation du droit d’auteur » soutenue par la Digital Economy Act 2010 comme de l’ACTA, pourrait « étouffer les possibilités de création des jeunes » en les empêchant de transformer du matériel protégé pour des usages personnels ou éducatifs.

Par Astrid Girardeau

27 juin 2010 à 20:04