The Internets

flux & contenux

Archive pour ‘virus’ tag

[Itw] La sénatrice Virginie Klès : “Le blocage de sites est inefficace et dangereux”

Laissez un commentaire

Le Sénat va aujourd’hui examiner l’article 4 du projet de loi Loppsi (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure). Ce dernier oblige les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) d’empêcher « sans délai » l’accès à des contenus à caractère pédo-pornographique aux internautes français.

La liste noire des « adresses électroniques » à bloquer leur seront notifiées par une autorité administrative. En février, l’Assemblée nationale a adopté un sous-amendement (pdf) du député Lionel Tardy (UMP) demandant l’accord préalable de l’autorité judiciaire. Une condition supprimée en juin dernier par la Commission des Lois du Sénat. Un certain nombre de sénateurs ont déposé des amendements – 199, 84, 89, 309 — visant à réintroduire l’accord préalable du juge.

De son côté, la sénatrice Virginie Klès, apparentée au Groupe Socialiste, réclame la suppression totale de l’article. Nous l’avons interrogé pour savoir les motifs de sa demande.

-> Lire l’interview sur Owni

CC JohnConnell

Par Astrid Girardeau

8 septembre 2010 à 10:53

[ExPress] Bouton « reset » d’Internet vs Autocollant

Laissez un commentaire

Un homme, de la région d’Aachen (Allemagne), est soupçonné d’avoir installé un Cheval deTroie sur les ordinateurs de plus de cent cinquante écolières afin de les espionner à travers leurs propres webcams, rapporte le Deutsche Welle.

L’affaire a été découverte par Thomas Floss, qui va dans les écoles pour sensibiliser les jeunes aux pratiques d’Internet. Après l’une de ses présentations, deux jeunes filles sont venues lui dire que leur webcam était allumée même lorsqu’elles ne les avaient pas activée. Dans une cinquantaine d’écoles, Floss a reçu des témoignages similaires. Avant de découvrir qu’un Cheval de Troie avait été installé sur l’ordinateur d’une des écolières. Il semble ensuite que le pirate ait utilisé la liste des contacts de l’application ICQ de celle-ci pour envoyer le virus à d’autres jeunes filles.

Cela a suscité la réaction de politiques. «Cette affaire montre clairement comment les webcams et autres périphériques d’entrée  peuvent être manipulés », a par exemple déclaré Peter Schaar, le commissaire fédéral à la protection des données, et «représentent un danger largement sous-estimé. »

Mais la réaction la plus forte est venue de Klaus Jansen, de l’Association allemande des fonctionnaires de la police judiciaire (BDK-Vorsitzende). Déclarant qu’il n’y avait plus de place pour l’anonymat sur Internet, il appelé à l’identification obligatoire auprès d’un organisme gouvernemental de tous les internautes qui veulent faire des achats, transactions ou autres procédures administratives. Il est allé plus loin en expliquant qu’internet est devenu « la plus grande scène de crime du monde », et proposé l’introduction d’un « bouton reset pour Internet » qui permettrait, en cas d’urgence, à la chancelière allemande de supprimer l’Allemagne d »Internet. Le site Tech and Law fait le lien avec la loi « kill switch » adoptée par les sénateurs américains il y a quelques semaines.

Constanze Kurz, de la célèbre association Chaos Computer Club, juge l’idée de Jansen « ridicule ». Revenant à l’affaire des webcams, et après avoir rappelé que « l’anonymat sur Internet est la clé de la liberté de l’information », elle a suggéré une idée plus simple : « Mettre un autocollant sur l’objectif ».

Par Astrid Girardeau

20 juillet 2010 à 16:27

[->] Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France (Clusif, Édition 2010)

Laissez un commentaire

A lire sur : Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France (Clusif, Édition 2010)

Par Astrid Girardeau

7 juillet 2010 à 12:02